Recherche


Vous êtes ici : Accueil > dépression

dépression

Petit déjeuner avec Mick Jagger, de et avec Nathalie Kuperman

Savoir plus et réserver
 

Mick Jagger est sur le point de se réveiller. Il va rejoindre Nathalie dans la cuisine où elle l'attend, une tasse de café à la main. Cette scène, Nathalie l'a-t-elle vraiment vécue ? Ou bien n'est-ce qu'une image inventée, fixée à jamais dans son esprit ? Entre l'adolescente fantasque et l'écrivain qui, trente ans plus tard, tente de mettre de l'ordre dans son passé, il y a ce personnage clé, Mick Jagger, comme la pièce manquante d'un puzzle inlassablement recommencé. Un premier amour imaginaire. Mais aussi la meilleure façon de se raconter des histoires.

Dans ce roman où réel et fiction se mêlent, Nathalie Kuperman met en scène une jeune fille seule dans un appartement à Paris, un déménagement, une agression sexuelle, une mère déprimée, une obsession. Et le désir éperdu de rejoindre, enfin, la vraie vie.

Un livre bouleversant sur les débordements adolescents, la folie et le besoin de vivre malgré tout. Un très beau monologue, juste et percutant.

Christelle - Section adulte

 

Vous trouverez ici les autres titres de Nathalie Kuperman qui écrit aussi pour les plus jeunes.

Et là la chanson qui la fit basculer ... Gimme shelter


Découvrez The Rolling Stones!

Edvard Munch, l'enfant terrible de la peinture

Savoir plus et réserver
 

Biographie du peintre norvégien né en 1863 et décédé en 1944. Il fut considéré comme le pionnier de la peinture expressionniste moderne.

"En lui, la vie a décidé de prendre forme un jour de décembre 1863 à Løten, en Norvège. À la naissance d'Edvard Munch, trois anges - la maladie, la folie et la mort - se penchent sur son berceau. Des anges noirs, fraternels, torturants, obsessionnels. Jamais ils ne le quitteront, après l'avoir privé des êtres chers et lui avoir laissé le chagrin comme seconde peau.

Pour capturer ses ombres, le jeune Edvard dessine à même le sol, au dos des ordonnances de son père, sur les carreaux de la cuisine. Sa vie devient un défi, une chasse mélancolique pour vaincre la souffrance.

À ses yeux, la peinture se doit d'être vivante. Elle doit s'inventer. Elle doit inventer la vie. Il abandonne ses études d'ingénieur, il peint. Il affronte l'incompréhension et la violence des critiques, il peint. Il se blesse d'amour et d'alcool. Il peint. Rien ne peut l'atteindre tant que son désir de créer, sa réserve de vie, est là, vibrante.

En lui la vie des morts annonce un nouveau mouvement artistique, l'expressionnisme, et le destin effroyable du siècle à venir."

4ème de couverture

 

 

Une biographie passionnante à 11 voix, à poursuivre avec le DVD de Peter Watkins : Edvard Munch disponible à la médiathèque

 

Christelle, section adulte

Syndiquer le contenu

Aller vers :